La fabrication - L'Artisan Savonnier

Aller au contenu

Menu principal :

La fabrication

La savonnerie
Fabrication du savon  

Fabriquer du savon est un moment magique !

La saponification
Le savon est obtenu par le mélange d’une base alcaline liquide (eau + soude) et d’huiles végétales. Ce processus s’appelle la saponification.
Je fabrique mes savons selon la méthode traditionnelle de saponification à froid.
Ce procédé sans cuisson permet de conserver toutes les qualités naturelles des huiles végétales et des huiles essentielles.
De plus, la glycérine formée lors de la réaction reste dans mes savons, ce qui les rend très doux et hydratants.

Le surgraissage : tous mes savons sont surgraissés au minimum à 6%, donc 6% des huiles utilisées ne sont pas saponifiées.
Un tel surgraissage permet au savon de nourrir la peau et d’y laisser un film protecteur.

Lorsque les ingrédients sont bien mélangés, je verse la préparation dans un moule et je laisse réagir pendant au moins 24 heures.

La découpe
Après 24h de repos, le savon est devenu solide. On peut alors le démouler et le découper.
Je découpe mes savons à la main. Chaque pièce est unique !
Un long travail au terme duquel j'effectue mon premier contrôle qualité.

La période de cure
Ensuite, les savons sont laissés au repos pendant un délai de 3 mois minimum.
C’est la période de séchage nécessaire à la maturation du savon.
J'effectue alors mon deuxième contrôle qualité.

Le contrôle qualité
Au terme de la période de séchage, je contrôle tous mes savons. Je teste leur texture et je vérifie le pH de chaque lot.

L'estampillage
Je peux désormais estampiller mes savons. Ma marque de fabrique est le trèfle à quatre feuilles avec mes initiales AS pour "Artisan Savonnier".

L'étiquetage
J'étiquète tous mes savons un par un. Cette étape est obligatoire.
Selon la loi, doivent apparaître sur tous les produits cosmétiques : la composition, le poids, la durée de conservation, le numéro du lot de fabrication, l’adresse du fabricant.

Attention aux produits non étiquetés !
Cela peut cacher des ingrédients douteux.
En cas de problème, vous ne pourrez pas contacter le fabricant…

L'emballage
Enfin j'emballe les savons avec du film plastique pour vous garantir la meilleure hygiène possible.

avec l'aimable autorisation de François Perraudin


Fabrication du savon liquide

La formulation
Avec Reynold, nous avons fourni un long travail de recherche pour obtenir un savon liquide de la meilleure qualité possible.
Nos objectifs :
Le savon liquide doit être doux pour la peau, de consistance légèrement gélifiée, et bien sûr moussant.
Il doit pouvoir être utilisé pour le corps et pour les mains.
A l'écoute de vos souhaits, nous avons fait évoluer notre formule au fur et à mesure de vos utilisations et de vos observations.

Les ingrédients
Je  n'utilise que des ingrédients naturels autorisés par la charte des  cosmétiques Bio : huiles végétales (olive, coco, ricin), huiles  essentielles, vitamine E et extrait de pépins de pamplemousse pour la  conservation.

Sans parabène, sans conservateur, sans agent de synthèse, sans produit moussant
sans produit d'origine animale

La fabrication
J'utilise la méthode traditionnelle de la cuisson au chaudron.
Les  huiles saponifiées sont cuites pendant 12 heures à 90°C. Elles gardent  ainsi toutes leurs vertus adoucissantes et hydratantes. Après dilution,  j'ajoute les huiles essentielles.

L'emballage et l'étiquetage
Je remplis de savon liquide, un par un, les flacons munis d'un bouchon verseur.
Les  étiquettes résistent à l'eau pour une meilleure utilisation sous la  douche. Comme toujours, j'indique la composition, la contenance, le  numéro de lot, la date de conservation et mes cordonnées.

avec l'aimable autorisation de Bernard Jeker
Fabrication des cosmétiques

Sous le terme de cosmétique, je rassemble les crèmes pour les mains et le visage, le lait corporel, le liniment, les pommades aux plantes et les baumes nourrissants.

Les ingrédients
J'accorde une attention particulière à la qualité et à la provenance des ingrédients utilisés. Cela est très important pour les cosmétiques. En effet, ce sont des produits non rinçables, qui pénètrent la peau. Il est donc primordial que le produit ne contienne ni pesticide, ni résidu chimique d'aucune sorte.
Je fabrique tous ces produits avec des matières premières biologiques.
Les macérats sont élaborées à partir de plantes cultivées ou sauvages du Valais et d'huile d'olive Bio.
Je n'utilise aucun conservateur, seuls la vitamine E, pour éviter que les huiles rancissent, et l'extrait de pépins de pamplemousse sont admis.
Je bannis l'huile de palme, l'alcool, les conservateurs, les parfums et autres agents chimiques et de synthèse.

La fabrication
Les recettes ont été imaginées par moi-même, elles sont uniques. Je ne les teste pas sur les animaux. Je les teste toutes sur ma peau et celle de mon entourage. Je les améliore en fonction des remarques des client(e)s.
Les produits sont conçus en petites quantités, ce qui permet d'avoir un produit "frais", et une durée d'utilisation assez longue.
Je désinfecte tous les pots à l'alcool pour éviter toute contamination.
Les crèmes et laits corporels sont mis dans des flacons dotés de pompe airless. Ce qui siginifie qu'il n'y a pas d'air en contact avec le produits dans le flacon, ce qui évite l'oxydation, donc pas d'ajout de conservateur.
Les recettes évoluent au gré des saisons et de vos demandes...

L'étiquetage
L'étiquetage respecte la nouvelle loi sur les cosmétiques.
Sont indiqués : la dénomination du produit, les ingrédients (nomenclature INCI et en français), le numéro de lot, le poids ou la contenance, la date de péremption et l'adresse du fabricant.
Attention aux produits non étiquetés ! Cela peut cacher des ingrédients douteux. En cas de problème, vous ne pourrez pas contacter le fabricant...
 
Retourner au contenu | Retourner au menu